Tout ce qu’il faut savoir pour séjourner une année à l’étranger

Partir une année à l’étranger est une aventure inoubliable. Mais avant de pouvoir maîtriser la langue de votre choix, de vous imprégner du style de vie local et de vous fabriquer les souvenirs de toute une vie, vous devrez vous préparer à séjourner dans un pays étranger et il ne s’agit pas, simplement, de vous procurer un passeport ou de préparer votre valise. Découvrez toutes les choses à savoir.

Qu’est-ce qu’une année à l’étranger ?

Une année à l’étranger s’entend comme le fait de vivre, de travailler ou d’étudier dans un pays autre que la France. Afin de s’adapter au cycle d’éducation et d’université, une année à l’étranger commence à la fin de l’été. Août ou septembre sont des mois populaires pour commencer l’année à l’étranger. Le retour a lieu l’été suivant, avant le début de la formation ou de la vie professionnelle.

Quels sont les avantages d’une année à l’étranger ?

Un grand avantage est la parfaite maîtrise d’une langue étrangère. De nombreux jeunes décident de passer un an à l’étranger, en Angleterre, aux États-Unis ou en Australie, parce qu’ils veulent améliorer leurs compétences en anglais. Mais aussi, le Canada ou les pays où l’on parle espagnol sont très populaires pendant un an à l’étranger. Si la planification de l’année à l’étranger se fait après l’école, l’indépendance et la vie autonome dans un pays étranger est une étape importante pour grandir. La personnalité se développe davantage et les expériences sont souvent formatrices pour toute la vie.

Quels sont les inconvénients d’une année à l’étranger ?

La formation ou les études commencent un an plus tard. En outre, il y a des jeunes qui ont du mal à se réinsérer dans la vie quotidienne et dans la vie à la maison après l’année. Certains ressentent le désir de vivre de façon permanente dans leur pays d’accueil, ce qui revient à dire au revoir à son pays. Dans ce contexte, une dépression s’est déjà développée après l’année passée à l’étranger. Enfin, il y a aussi des jeunes qui ont décidé de passer un an à l’étranger et de ramener chez eux des expériences négatives qui façonneront toute leur vie.

Le meilleur moment pour passer un an à l’étranger

Pour l’organisation et le déroulement de l’année à l’étranger, il est avantageux que la 18e année de vie soit déjà accomplie. Cette planification est favorable car l’éducation ne doit pas être interrompue. Souvent, l’année à l’étranger apporte une poussée de maturité, ce qui facilite le choix d’une filière d’études ou d’une formation professionnelle adaptée. Pendant leurs études, les jeunes décident, souvent, de passer un ou deux semestres à l’étranger et de poursuivre leurs études dans les matières choisies pendant cette période. Cette solution est plus conseillée que d’interrompre leurs études comme un semestre de vacances.

L’année suivant l’obtention du diplôme est considérée comme une période populaire pour une année à l’étranger. Pendant cette période, l’année peut renforcer vos aspirations professionnelles ou vous faire prendre conscience qu’un autre choix est le meilleur. En fin de compte, le jeune fait son choix individuellement. Il est important d’éviter si possible une interruption de l’éducation, car l’expérience montre qu’il est difficile de réintégrer le système après un an.

Pays préférés pour l’année à l’étranger

Les États-Unis sont l’un des pays les plus populaires pour une année à l’étranger. L’Australie, le Canada et la Chine sont, également, présélectionnés par de nombreux jeunes. En Europe, la Grande-Bretagne, la France et l’Espagne sont les premiers choix. Dans les pays scandinaves, les jeunes aiment, également, passer une année à l’étranger. En fait, la planification au sein de l’UE est plus facile grâce à la liberté de voyager. Pour les pays non européens, il est nécessaire de demander des visas, ce qui coûte du temps et de l’argent. Une planification spontanée n’est, généralement, pas possible. Les compétences linguistiques sont essentielles pour s’orienter dans le pays d’accueil.

Planifier l’année à l’étranger : les possibilités

Il existe de nombreuses façons de passer une année à l’étranger. Il est important que le financement soit garanti. Selon le type de séjour à l’étranger, il peut être nécessaire d’organiser l’hébergement à partir du pays d’origine. Il est, également, possible de se rendre dans le pays à l’avance. Sur place, le déroulement de l’année dépend alors de la situation.

L’option choisie par le jeune est individuelle. Cela dépend de la personnalité, des aspirations professionnelles et des possibilités dans le pays d’accueil. La décision de poursuivre ou non ses études à l’étranger est un autre facteur à prendre en compte dans le choix des différentes options. Dans ce cas, le temps consacré à un travail d’appoint ou à la garde des enfants en tant que fille au pair est limité. Il faut en tenir compte lors de la planification de vos finances.

Travail et voyages – Les voyages à l’étranger favorables

Travail et voyages sont très populaires auprès des jeunes. L’Australie et la Nouvelle-Zélande, en particulier, sont des pays qui sont fréquemment visités de cette manière. Comme son nom l’indique, l’année est passée en alternance avec les voyages et le travail. Le travail à la ferme, dans l’agriculture, mais aussi dans l’artisanat est accepté pendant quelques semaines. Ensuite, les jeunes se rendent dans une autre ville et cherchent à nouveau un emploi. L’avantage est que seuls les frais de voyage et le financement des visas doivent être payés. Si les jeunes trouvent un emploi dans le pays d’accueil, le logement et la nourriture sont souvent inclus.

Que voir dans les environs de Saint-Jacques-de-Compostelle ?
Les meilleurs parcs naturels de Majorque