Alliaria petiolata : Description et caractéristiques

L’ Alliaria petiolata est une herbe bisannuelle ou hivernale qui pousse généralement à 2 à 3 pieds de haut. C’est une espèce envahissante originaire d’Eurasie importée en Europe au XIXe siècle comme étant une herbe potagère et salade verte. Ces feuillages à saveur piquante semblable à celle de l’ail et peuvent être consommés crus ou bouillis. Elle est plus agressive dans les forêts ombragées et au bord des routes et peut former des colonies denses.  

Description 

Apparence : Les plantes d’alliaire petiolata de première année sont des rosettes basales puis elles se boulonnent et fleurissent la deuxième année. Ces plantes peuvent être facilement reconnues par l’odeur d’ail qu’elles émettent lorsqu’on les écrase. 

Feuillage : La première année, leur feuillage est vert, et sont en forme de cœur. Puis au fur et à mesure que la plante mûrie, le feuillage devient davantage plus triangulaire et fortement denté. 

Fleurs : les fleurs n’apparaissent qu’à la deuxième année de la plante. L’Alliaria petiolata produit une tige florale de 1 à 4 pieds. Chaque fleur a quatre petits pétales blancs groupés au sommet de leur tige. Leur bourgeonnement se fait au début du printemps. Il s’agit d’une floraison bisannuelle et qui est très brève.  

Fruit : Lorsque la plante est mature, elle présente des graines d’un noir brillant qui sont produites en gousses vertes dressées et minces. Les gousses virent au brun pâle lorsqu’elles sont matures. 

Une plante d’alliaria petiolata dégage une fine odeur d’ail après froissement. A part cela, elle a un léger goût amer, piquant tout comme l’ail. D’où son autre appellation, herbes d’ail. Pour en savoir plus sur l’alliaire petiolata, allez sur www.fleursdusud.fr 

Histoire et impacts.

Alliaria petiolata est une plante de la famille des brassicacées. Elle a été introduite à l’origine en Europe pour la première fois dans les années 1800 à des fins médicinales et culinaires.  

Elle est une plante herbacée bisannuelle, envahissante et non indigène qui se propage par graines. Bien qu’elle soit comestible pour l’être humain, les autres espèces animales ne le mangent pas.  

Cette plante est surtout connue pour son autopollinisation. De plus, elle a un taux de production de graines élevé faisant concurrence à la végétation indigène. Ainsi, lorsqu’elle atteint un site, il est difficile de le contrôler. Elle peut pousser à l’ombre dense ou sur des sites ensoleillés. Le fait qu’elle soit auto fertile signifie qu’elle a la capacité de produire sa propre banque de graines qui atteint les 62 000 graines par mètre carré.  

Cette plante tolère bien l’ombre c’est pourquoi, c’est plus facile pour elle de s’immiscer et de survivre dans des forêts.

L’ Alliaria petiolata produit également des composantes allélopathies qui a un impact négatif considérable sur la reproduction des autres espèces.

Habitat 

Dans son environnement d’origine, l’Alliaria petiolata pousse souvent toute seule dans les bois ouverts et les zones perturbées, haies et les clôtures. 

Elles sont rarement considérées comme sous-étage, de ce fait elles sont une composante fréquente des communautés végétales rudérales. Cependant, leur habitation et emplacement peuvent être différents. Une plante allaire ou alliaria petiolata peut pousser dans des environnements forestiers humides et riches ou dans des zones denses.

 Il fonctionne mieux à l’ombre partielle et est moins efficace en pleine ombre ou en plein soleil. 

 Les routes et les berges des rivières ont été répertoriées comme leurs principaux sites de collecte, mais il y a aussi les zones riveraines boisées, les forêts des hautes terres et les zones urbaines. Les sites qui sont ombragés, humides et riches semblent abriter les plus fortes densités. 

Utilisation de l’Alliaria petiolata 

Utilisations alimentaires : Leur propriété à libérer une odeur et un goût d’ail lorsqu’on écrase ces feuilles a conduit leur utilisation comme alternative à l’ail. De ce fait, leur utilité est les mêmes que ceux de l’ail que ce soit dans la préparation des aliments et la cuisson.  

Elles font également une excellente salade verte, sauce et potager. Quant à leurs graines, elles sont utilisées comme substitut du poivre.  

Leur racine a des notes de wasabi présentant une saveur variée piquante, sucrée avec une chaleur douce selon l’endroit et la région de sa culture. 

En tant que famille des brassicacées, elle constitue donc une alimentation saine et équilibrée avec les mêmes vertus que les légumes de la même famille qui est la prévention du cancer. Une plante brassicacée possède des isothiocyanates chimiques qui sont anticancéreux. Mais la particularité de l’alliaria petiolata c’est qu’elle procède aussi les vertus de l’ail qui est la présence de sulfures d’allyle qui sont aussi anti-cancérigène.  

Utilisations en phytothérapie : Elles ont des propriétés diurétiques, antiseptiques et expectorantes. 

Les jeunes pousses de la plante peuvent être consommées sous forme de salade par exemple et purifient ainsi l’organisme en favorisant l’élimination des toxines. Du coup, elles peuvent être aussi utilisées pour soigner la piqure d’animaux venimeux.  

L’alliaria petiolata est une plante riche en vitamine C. 

Trouver un service de développement photo en ligne
Conception de vérandas et de pergolas : trouver un spécialiste en Alsace