Polynésie française : quelles îles visiter et que voir ?

L’un des principaux problèmes que vous rencontrerez lors de la préparation d’un tel voyage sera de décider de ce qu’il faut voir en Polynésie française et des îles à visiter.

Avant de décider de votre itinéraire en Polynésie, vous devrez tenir compte d’un certain nombre de facteurs limitatifs importants, notamment l’argent (et le budget maximal dont vous disposez pour ce voyage), le climat (toutes les saisons ne sont pas idéales pour visiter tous les archipels), vos loisirs et la durée maximale du voyage.

Lorsque vous décidez des îles à visiter en Polynésie française parmi tout ce qu’il y a à voir, il est très important de considérer tous ces facteurs et d’en tenir compte lors de votre décision finale.

Tout au long de ce billet, une idée, un voyage, j’analyserai ces facteurs un par un pour chaque archipel d’îles de la Polynésie française, dans lequel je vais inclure :

Ainsi, pour décider ce qu’il faut voir en Polynésie française, vous devrez décider quelles îles vous allez visiter dans quels archipels. Allons-nous au paradis ?

Les îles de Polynésie française en bref

La Polynésie française est un territoire d’outre-mer de la France qui compte 118 îles réparties en 5 archipels. Bien que les îles les plus célèbres de la Polynésie française soient Tahiti et Bora Bora, la vérité est qu’elles ne sont pas les seules îles étonnantes.

On vous encourage à ouvrir votre esprit et à vous donner des options pour visiter d’autres îles de la Polynésie française que Bora Bora et Tahiti. Notez qu’on y a allé deux fois et qu’on n’a pas visité l’île de Bora Bora 

Ce sont les archipels insulaires de la Polynésie française. Dans les sections suivantes, on va essayer de les décomposer pour vous aider à décider quelles îles visiter :

Pour des informations détaillées sur la façon de se déplacer entre les archipels, vous pouvez lire ce guide de voyage en Polynésie française.

Réserver un logement en Polynésie française

Il est indispensable de prendre les logements réservés avant de voyager en Polynésie française, car en raison des prix et de la quantité de touristes (et que souvent les îles ont des logements limités) il n’est pas conseillé d’improviser.

De nombreux hébergements proposent la demi-pension. C’est une option très intéressante pour les petites îles, où les restaurants sont rares et où il est parfois difficile de trouver un endroit pour dîner.

Sur les îles les plus célèbres et les plus touristiques (la plupart des îles de la Société), vous pourrez réserver votre hébergement en ligne à l’avance sur des portails tels que Booking :

Polynésie française :  les îles de la Société

Îles à visiter en Polynésie française dans cet archipel

Tahiti

C’est l’île principale de la Polynésie française et aussi sa capitale. Tous les vols internationaux entrent par ici et c’est aussi l’île de connexion pour les changements d’archipel.

Ce sont les principaux endroits à voir en Polynésie française sur l’île de Tahiti :

Moorea

C’est la deuxième plus grande des îles de la Polynésie française et on peut y accéder par ferry ou par avion depuis Tahiti. Elle est connue pour ses eaux turquoise, ses baleines, ses montagnes intérieures et ses riches fruits tropicaux.

Raiatea

Bien qu’étant la deuxième plus grande île de la Polynésie française, elle n’est pas l’une des plus touristiques. Néanmoins, Raiatea offre de nombreuses choses à visiter qui sont très intéressantes, mais elle n’a pratiquement pas de plage.

Raiatea est le centre géographique du triangle polynésien qui forme Hawaï, la Nouvelle-Zélande et l’île de Pâques et revêt une grande importance historique.

Ce sont les principaux endroits à voir en Polynésie française sur l’île de Raiatea :

Taha’a

Taha’a n’a pas d’aéroport et pour s’y rendre, il faut faire une excursion d’une journée depuis Raiatea ou prendre le ferry quotidien qui part du port de Raiatea. C’est une île montagneuse au relief très accidenté, où il pleut assez souvent, ce qui génère un climat favorable aux cultures.

Taha’a est connue dans le monde entier pour sa vanille. Mais il y a tellement plus à faire et à voir sur l’une des îles les moins connues de la Polynésie française :

Huahine

Huahine est l’île qui passe inaperçue dans les îles de la Société. Peu habitée et avec sa silhouette de femme, elle offre la tranquillité et de belles plages vides. Il est connu comme le jardin d’Eden.

Bora Bora

Bora Bora est la plus célèbre des îles de la Polynésie française. Des niches de lune de miel et de merveilleux couples posant dans des stations balnéaires. L’île la plus touristique, la plus chère et la plus gâtée, où il ne reste presque plus d’essence de la Polynésie.

Cependant, son lagon turquoise est l’un des plus beaux à voir en Polynésie française. Voici les choses que vous ne pouvez pas manquer :

Maupiti

La petite sœur de Bora Bora. Maupiti est pour moi l’île par excellence des îles de la Polynésie française. Pas de stations balnéaires, avec un tourisme mesuré et pas de guichets automatiques. Maupiti est magnifique, quelle que soit la façon dont on la regarde.

Meilleur moment pour visiter ces îles de la Polynésie française.

La meilleure période pour visiter ces îles de Polynésie française se situe entre avril et novembre. C’est la saison sèche et il fait moins chaud. De novembre à avril, c’est la saison des pluies et il fait beaucoup plus chaud.

La haute saison est de juin à septembre et également en décembre. Les îles de la Société sont montagneuses, ce qui signifie qu’à l’intérieur des terres, dans les vallées, les nuages s’accumulent et il pleut fréquemment.

Avantages et inconvénients de visiter ces îles

Ils sont accessibles et il est facile d’organiser un voyage par leur intermédiaire. Ils sont le point le plus proche pour connaître la culture polynésienne.

À l’exception de Maupiti et Huahine, elles sont assez touristiques. Les prix des logements sont donc plus élevés.

Polynésie française : les îles Tuamotu

Elles constituent le plus ancien archipel d’îles de la Polynésie française, dont il ne reste que les atolls extérieurs du lagon. C’est un paradis pour les amateurs de plongée et de snorkeling, avec des plages de sable blanc et rose, mais aussi des plages de galets.

Ce sont 82 atolls pleins de palmiers et avec une vie sous-marine incroyable et l’une des choses à voir absolument en Polynésie française si vous aimez la mer.

Îles à visiter en Polynésie française dans cet archipel

Tikehau

L’une des plus petites villes dotées d’un aéroport, mais sans guichet automatique ni possibilité de paiement par carte. Tikehau offre une tranquillité infinie, des plages, des requins de récifs auxquels on s’habitue, des poissons délicieux et de magnifiques couchers de soleil.

Il est également idéal pour la plongée et le snorkeling. Au-delà, cette île de moins de 600 habitants ne peut pas offrir beaucoup plus.

Rangiroa

C’est l’île principale et la plus vivante des îles Tuamotu en Polynésie française. C’est aussi celle qui offre des activités plus diversifiées, et qui reçoit donc plus de tourisme.

Ce sont les choses les plus importantes à faire et à voir en Polynésie française sur l’île de Rangiroa :

Fakarava

Fakarava est l’une des îles les plus célèbres de la Polynésie française. Elle est beaucoup plus calme que Rangiroa, mais offre également de nombreuses choses à faire, bien que sa principale attraction soit sans aucun doute la plongée, considérée comme l’une des meilleures au monde.

Si vous réfléchissez aux îles à visiter en Polynésie française et que vous aimez la plongée, ne manquez pas Fakarava et ses activités :

Meilleur moment pour visiter ces îles de la Polynésie française.

Les îles Tuamotu ont un climat similaire à celui des îles de la Société. La meilleure période pour visiter ces îles de Polynésie française est donc d’avril à novembre. En tout cas, il pleut rarement dans les îles Tuamotu.

Avantages et inconvénients de visiter ces îles

👍 Ces îles sont parfaites pour la plongée et la détente. Fakarava est l’un des endroits les plus célèbres au monde.

👎 Vous devez vous déplacer dans un autre archipel, ce qui rend les prix plus chers. En dehors des activités aquatiques, il n’y a pas grand-chose à faire.

Que visiter en Polynésie française : Îles Marquises

Cet archipel est connu pour la verdure de ses vallées, les paysages montagneux enserrant des baies de sable noir, les tatouages, l’artisanat, les tikis, les romans laissés par Stevenson (dans les mers du Sud) et Melville (Taipi), les peintures de Gauguin et les chansons de Jacques Brel.

C’est l’un des archipels les moins visités, les îles de la Polynésie française étant plus jeune, sans atoll ni barrière de corail. Ces îles sont recommandées à ceux qui recherchent des paysages à couper le souffle et l’origine culturelle d’une incroyable civilisation.

Aux Islas Marquesas, on parle une autre langue (le Marquisien) et le trajet dure une demi-heure de plus qu’aux Islas de la Sociedad.

Îles à visiter en Polynésie française dans cet archipel

 Nuku Hiva

C’est l’île principale des Marquises du Nord. Là, Melville a trouvé la magie et le désespoir. C’est l’une des plus belles îles à voir en Polynésie française et voici les points forts et les meilleures choses à faire :

Hiva Oa

La deuxième des îles majeures de Polynésie française aux Marquises est Hiva Oa. Gauguin y a vécu (et est mort). Jacques Brel (le célèbre chanteur) y a également passé de longues périodes. C’est l’île des tikis et des choses inattendues.

Ce sont les principaux lieux à visiter en Polynésie française sur l’île de Fakarava :

Tahuata

Cette île n’a pas d’aéroport et doit être atteinte par ferry ou par une excursion d’une journée depuis Hiva Oa. C’est l’île où une cession a été signée pour la première fois aux Français de la part des premiers colons et où la période de colonisation a débuté.

L’île est beaucoup plus petite que Hiva Oa, mais possède de magnifiques plages dorées. Elle est propice à la plongée en apnée et vaut la peine de visiter ses centres artisanaux et ses églises dans les principaux villages.

Ua Pou

Ua Pou possède l’aéroport le plus compliqué des îles de la Polynésie française, où il n’y a pas de vols quotidiens et où la vie se déroule à un rythme différent. Vous pouvez également vous y rendre en bateau depuis Nuku Hiva.

Ua Pou est connu pour son spectaculaire profil de colonnes basaltiques et parmi les lieux les plus importants à voir en Polynésie française dans cette île figurent la Vallée des Rois et les parcours en 4×4 dans les vallées intérieures.

Fatu Hiva

Fatu Hiva n’a pas non plus d’aéroport et ne peut être atteinte que par bateau depuis Hiva Oa. Ce n’est pas une île très touristique et ses traditions sont plus profondément ancrées. On y va pour connaître la culture locale, visiter des baies préservées, être surpris par des vues comme celle de la baie d’Hanavave ou apprendre comment se fait le tissage des tapas. Une des îles de la Polynésie française qui peut vous surprendre le plus.

Meilleur moment pour visiter ces îles de la Polynésie française.

Sur les îles, il pleut plus que sur les précédentes. Ils sont plus proches de l’équateur, ce qui rend le climat plus chaud et plus humide tout au long de l’année. Les mois les moins pluvieux vont d’août à décembre, mais la différence entre la saison des pluies et la saison sèche est moins marquée que dans les îles de la Société.

Avantages et inconvénients de visiter ces îles

C’est le lieu où la culture polynésienne reste la mieux préservée. Ce sont des îles aux paysages dramatiques où l’on peut voir des tatoueurs, des tikis et des vallées scandaleuses. À mon avis, c’est l’un des archipels les plus incroyables à voir en Polynésie française.

👎 Se rendre aux îles Marquises est assez coûteux. Les billets d’avion sont chers, car il s’agit d’un vol de 4 heures depuis Tahiti.

À visiter en Polynésie française : les îles Australes

Comme leur nom l’indique, ce sont les îles les plus au sud de la Polynésie française. Ils reçoivent beaucoup moins de tourisme, mais sont très attrayants pour ceux qui sont à la recherche de l’inconnu et du mystère. Sur ces îles, on cultive des fruits et la vie est très calme.

Les îles Australes parlent la langue australe, qui varie d’une île à l’autre avec différents dialectes.

Je n’ai pas pu les visiter, mais je compile ici les principales informations que j’ai recueillies à leur sujet avant le dernier voyage, car elles figurent sur la liste des prochaines îles à visiter en Polynésie française.

Îles à visiter en Polynésie française dans cet archipel

Rimatara

Cette petite île est idéale pour ceux qui recherchent des plages vierges, comme celle d’Anapoto, ou pour les amateurs d’ornithologie, car elle compte plusieurs espèces endémiques. On y trouve également des maraes (temples), le lieu de sépulture royal d’Amaru, des centres artisanaux et quelques églises très intéressantes.

Une autre activité que vous pouvez faire est l’ascension du Mont Nahu ou l’observation des baleines de juillet à novembre. Ou monter sur le plateau Oromana, impressionnant !

Rurutu

Rurutu est la bête île des îles de la Polynésie française. L’île à voir en Polynésie française si vous passez par les îles du sud. Ses falaises sont impressionnantes, ses grottes évoquent des dents menaçantes (stalactites et stalagmites uniques), aussi.

Vous pourrez également y profiter de la saison des baleines, des festivités locales, de l’artisanat de palmiers (caractéristique de l’île), des champs de taro, de la tombe des Rois de Rurutu, des sites archéologiques, du trekking et des parcours en 4×4.

Tubuai

La capitale de l’archipel est également la plus grande des îles Australes. Elle offre la possibilité d’observer les baleines, un magnifique lagon turquoise où pratiquer des sports nautiques et de nombreux motus où se sentir comme un naufragé.

Mais elle offre également des vues spectaculaires sur des champs de nénuphars (à perte de vue) et jusqu’à 13 variétés de couleurs dans le sable de ses plages.

Raivavae

Une autre des plus belles îles à visiter en Polynésie française. Il possède un spectaculaire lagon turquoise et des collines vertes à la végétation luxuriante.

Raiavavae est comme un jardin d’Eden, où le climat est propice à la culture des fruits et légumes. Le bois de santal endémique de l’île ne peut être trouvé que là et nulle part ailleurs dans le monde.

Ses plages sont spectaculaires, notamment autour du motu piscine, et il offre un riche héritage culturel de tikis, de pirogues traditionnelles et de sites archéologiques.

Ne manquez pas les grottes d’Anapoiri et d’Anapio, la vue depuis le mont Hiro et la visite du dernier grand tiki.

Meilleur moment pour visiter ces îles de la Polynésie française.

La meilleure période pour se rendre dans les îles Australes se situe entre octobre et février. Ils sont beaucoup plus au sud et le climat est très différent des autres archipels. Entre mars et septembre, les températures sont plus basses et certains jours peuvent descendre jusqu’à 15 degrés Celsius. Il pleut beaucoup tout au long de l’année et il convient d’en tenir compte.

Avantages et inconvénients de ces îles

C’est une zone très peu touristique. Si vous recherchez l’aventure totale, essayez d’y aller sur le bateau qui se rend à Rapa Iti une fois par mois. J’ai l’intention de me rendre un jour chez la petite sœur de Rapa Nui.

👎 Lorsque vous réfléchissez aux îles à visiter en Polynésie française, gardez à l’esprit que, comme pour les îles Marquises, il est coûteux de s’y rendre.

Que visiter en Polynésie française : Îles Gambier

C’est l’archipel le plus éloigné des îles de la Polynésie française et donc le plus cher à visiter. Elle compte à peine 1000 habitants et possède une histoire fascinante. C’est le berceau du catholicisme en Polynésie française, avec plus d’une centaine de bâtiments en pierre du XVIIIe et XIXe siècle.

Cet archipel est l’un des plus difficiles à visiter en Polynésie française, car il est très éloigné, mais si vous osez, vous trouverez une diversité de paysages, d’histoire, et une île principale (et la seule avec un aéroport), Mangareva, entourée de motus spectaculaires.

À Gambier, ils parlent une autre langue et le trajet dure une heure de plus qu’à Society Islands.

Parmi les choses à voir en Polynésie française, cet archipel se distingue :

Meilleur moment pour visiter ces îles de la Polynésie française.

La meilleure période pour se rendre dans les îles Gambier se situe entre octobre et février.

Avantages et inconvénients de ces îles

👍 Vous ne trouverez pas beaucoup de touristes. Ils ont une histoire fascinante.

👎 C’est très cher d’y aller. Les îles à visiter en Polynésie française ne font pas partie du forfait Air Tahiti et vous devez acheter un vol séparé.

Quelles îles visiter en Polynésie française ?

Après une analyse approfondie, je pense que c’est à vous de décider des îles à visiter en Polynésie française en fonction :

Combien de temps consacrer à chaque île à visiter en Polynésie française ?

La visite de chaque île de la Polynésie française nécessite entre 3 et 4 jours. Ne les sous-estimez pas, car il y a toujours des activités qui prennent une journée entière. N’oubliez pas non plus qu’à 18 heures, la nuit tombe et qu’il n’y a plus de lumière pour les itinéraires.

Il est préférable de regrouper les îles que vous souhaitez visiter en Polynésie française et de réduire le nombre d’archipels pour ne pas dépenser trop. C’est-à-dire que si vous avez deux semaines en Polynésie française et que vous voulez visiter 4 ou 5 îles, essayez de les regrouper en un ou deux archipels au maximum, ainsi vous pourrez acheter des pass pour les vols intérieurs et ce sera moins cher.

Vous ne pourrez pas tout voir, c’est pourquoi il faut en faire le moins possible. Et de cette façon, vous aurez toujours une excuse pour revenir.

Pour votre information, la première fois, j’y suis restée 15 jours et je n’ai visité que l’archipel des îles de la Société : Tahiti, Moorea, Raiatea, Taha’a et Huahine.

La deuxième fois, j’ai passé 40 jours en Polynésie française et j’ai visité 3 archipels : les îles de la Société (Tahiti, Moorea, Raiatea, Taha’a et Maupiti), les îles Tuamotu (Tikehau, Rangiroa et Fakarava) et les îles Marquises (Nuku Hiva et Hiva Oa – nous avions prévu Ua Pou mais nous avons dû annuler à cause de problèmes avec les pilotes).

Dans cet article, vous pouvez voir mon itinéraire de 40 jours et les îles que j’ai visitées ainsi que le nombre de jours passés à visiter chaque île de la Polynésie française : Conseils de voyage en Polynésie française.

Comment se déplacer pour visiter les îles de la Polynésie française ?

Pour visiter les îles de la Polynésie française, il est presque toujours (sauf pour quelques voyages) nécessaire de se rendre en avion de l’une à l’autre. C’est ça, ou une croisière.

Pour se déplacer en avion, la compagnie aérienne nationale propose des forfaits de vols avec lesquels vous pouvez visiter plusieurs îles d’un ou plusieurs archipels à un prix beaucoup plus avantageux que si vous achetez des billets individuels.

Toutes ces informations sur les vols intérieurs en Polynésie française et les packs ou pass Air Tahiti que vous avez dans cet article de conseils pour voyager en Polynésie française.

Si vous avez tout lu jusqu’à ce point, merci. Je sais qu’il y a beaucoup d’informations sur les îles et les archipels mais elles sont destinées à vous aider à décider quelles îles visiter en Polynésie française et/ou ce qu’il faut voir en Polynésie française. Bon voyage !

Visiter la Norvège durant un voyage
Trouver les meilleures locations d’apparts hôtels à Valenciennes