Qu’est-ce que la budgétisation en entreprise ?

La budgétisation est l’un des principaux instruments de contrôle.

Dans les entreprises américaines, le contrôle de gestion est souvent assimilé à la budgétisation (directives de budgétisation).

Qu’est-ce que la budgétisation ?

Le terme de budgétisation couvre la préparation (instruments de planification budgétaire), l’adoption, le contrôle (instruments de contrôle budgétaire) et l’analyse des écarts des budgets.

La budgétisation est donc la phase du processus budgétaire au cours de laquelle les plans d’action sont traduits en quantités fondées sur la valeur.

Toutefois, les plans d’action ne doivent pas nécessairement précéder et déterminer les budgets.

Les budgets peuvent également déterminer le contenu des plans d’action.

En réalité, les formes mixtes dominent (organisation budgétaire).

La budgétisation est utilisée à tous les niveaux de planification (stratégique, opérationnel) et pour toutes les périodes de planification (long terme, court terme).

Cependant, la budgétisation est particulièrement importante pour les plans opérationnels et à court terme en raison de la meilleure prévisibilité des données quantitatives.

La budgétisation annuelle est particulièrement courante.

Quels sont les avantages de la budgétisation ?

La budgétisation apporte un avantage considérable au processus de gestion en tant qu’élément du système de contrôle.

Il convient ici de souligner les aspects suivants : Grâce à des budgets coordonnés, toutes les activités opérationnelles peuvent être alignées sur l’objectif global de « réussite ».

C’est pourquoi le terme « planification du succès » est souvent utilisé à la place de « budgétisation ».

En outre, l’application des plans est largement soutenue par la budgétisation.

Cela s’applique tant à la traduction des plans stratégiques en plans opérationnels qu’à l’application des plans d’action opérationnels.

Un autre aspect concerne l’influence sur le comportement.

Grâce à la fonction de spécification du budget, la contribution au succès de chaque responsable peut être définie.

Le respect des objectifs budgétaires est souvent lié à des systèmes d’incitation (rapports budgétaires).

Cependant, cet aspect est également associé à des risques, notamment dans le cadre de la budgétisation annuelle.

Les risques de la budgétisation ?

La budgétisation peut favoriser un état d’esprit axé sur le profit à court terme qui va à l’encontre des objectifs à long terme de l’entreprise.

Un autre danger de la budgétisation est la faute de ce que l’on appelle le « gaspillage budgétaire » : Les fonds budgétisés sont gaspillés.

La raison en est que, comme c’est souvent le cas pour les budgets de coûts, les nouvelles approbations dépendent souvent de l’épuisement des approbations précédentes.

L’application de la budgétisation à base zéro peut contrer ce danger.

L’énorme effort que représentent les cycles de planification et de budgétisation dans de nombreuses entreprises, le raccourcissement de l’horizon de planification, l’accent mis sur les mesures de la valeur ainsi que la promotion d’une réflexion spécifique au domaine fonctionnel ont conduit à des critiques parfois massives de la budgétisation et ont suscité la discussion « au-delà de la budgétisation ».

Dans le cadre de cette discussion, on tente de rendre la budgétisation plus efficace et efficiente en renforçant l’orientation vers les processus (budgétisation, orientation vers les processus, mesure de la performance, orientation vers les processus) et en s’éloignant de l’orientation vers la valeur pure (mesure de la performance, balanced scorecard) ainsi qu’en rationalisant le processus de budgétisation et les faits budgétisés.

Comment aider dans leur orientation et leur recherche d’emploi ?
Comment faciliter votre coaching et votre accompagnement ?