Tout savoir sur les compétences socio-émotionnelles

La métaphore de l’aloe vera est souvent utilisée pour définir ce que sont les compétences socio-émotionnelles : une ressource dont on découvre chaque jour les nouvelles et merveilleuses propriétés. Elle est saine, favorise le bien-être et est accessible à tous. Il s’agit, en somme, d’un vaste ensemble d’outils qui permettent de gérer nos émotions afin de vivre ensemble en société.

Si facile à comprendre, mais si compliqué à appliquer dans de nombreux cas. On dit cela à cause d’un fait évident : les compétences émotionnelles sont toujours l’éternel compte à rebours. Cela explique pourquoi, dans le domaine de l’éducation, la compétence des aptitudes socio-émotionnelles est intégrée comme un domaine transversal dans le programme scolaire.

On a besoin que les enfants d’aujourd’hui soient les adultes de demain capables de développer des relations positives, de communiquer et de prendre des décisions avec assurance, de créer des environnements nourrissants d’empathie, d’harmonie émotionnelle et de compréhension. Les efforts qu’on fait pour les initier à ce type de ressources favoriseront la progression en tant que groupe social.

En outre, les enfants ne devraient pas être les seuls à posséder des compétences dans ce domaine. Chaque adulte a l’obligation d’améliorer ce nerf psychologique qui a un tel impact sur le bien-être.

Les compétences socio-émotionnelles

Si on se demande ce que sont les compétences socio-émotionnelles, on pourrait les définir comme des « outils pour la vie ». Ainsi, dans une étude réalisée par docteur de l’Université de l’Illinois, il souligne que cet ensemble de compétences est le résultat de la combinaison de l’apprentissage émotionnel donné par l’environnement familial, la société ou l’école et du développement personnel de l’individu dans le domaine des émotions.

On a donc besoin de cette combinaison capable de former des enfants, des adolescents et des adultes capables de naviguer efficacement dans leur vie quotidienne. Parce que ceux qui maîtrisent les compétences socio-émotionnelles obtiennent de meilleurs résultats à l’école, au travail et dans leur vie relationnelle. Analysons-la en détail.

L’initiation précoce aux compétences socio-émotionnelles n’entraîne pas seulement un degré plus élevé d’adaptation sociale. Ce domaine va plus loin, car ils ont également un impact sur la santé physique et mentale.

Pourquoi les compétences socio-émotionnelles sont-elles importantes ?

Une étude menée à l’Université de Pennsylvanie a montré que les enfants formés dès l’âge de 4 ans aux compétences socio-émotionnelles obtenaient de meilleurs résultats tout au long de leur vie scolaire. De plus, ces avantages se sont poursuivis à l’âge adulte : meilleure satisfaction au travail, meilleures relations, bien-être, etc.

Il y a de nombreux avantages à acquérir ces compétences :

  • Il renforce la persévérance lorsqu’il s’agit d’atteindre des objectifs. Lorsqu’on met les émotions en sa faveur, les capacités s’améliorent.
  • Les relations amicales, professionnelles, familiales et affectives sont plus satisfaisantes.
  • On résout les problèmes plus efficacement.
  • La vie en commun est toujours meilleure avec des personnes qui savent gérer leurs émotions et se connecter à celles des autres.
  • On fixe de meilleures limites, l’estime de soi, l’efficacité personnelle et la maîtrise de soi sont renforcées.
  • On crée des environnements plus empathiques et donc plus humains.
  • Les taux d’agressivité sont réduits.
  • Ils réduisent le stress et l’anxiété.

Comment peut-on améliorer ses compétences socio-émotionnelles ?

Il est courant que le domaine des compétences socio-émotionnelles s’adresse principalement au secteur de l’éducation. On sait que les enfants et les adolescents doivent maîtriser ce domaine très tôt.

Mais qu’en est-il des adultes, est-ce qu’on est peut-être arrivés en retard dans ce domaine ? La réponse est non. Il n’est jamais trop tard pour s’améliorer dans ce nerf psychologique que sont les émotions.

Les clés pour initier ou renforcer un peu plus les compétences socio-émotionnelles sont de travailler sur les points suivants :

Découvrez vos limites dans ce domaine : faites-vous partie de ceux qui perdent le contrôle ? Faites-vous partie de ceux qui ne savent pas comment conclure des accords, communiquer, se connecter avec les autres ? Avez-vous des difficultés à identifier vos besoins et vos sentiments ? Définissez d’abord quelles sont vos lacunes dans ce domaine et ce sera votre point de départ.

Vous devez canaliser vos émotions à des fins plus productives. Peut-être que jusqu’à présent, ce domaine ne vous a apporté que du stress et de l’anxiété. Les émotions doivent être orientées vers votre bien-être. Il est donc essentiel qu’à partir d’aujourd’hui, vous les ayez présents. Si quelque chose vous dérange, trouvez l’émotion qui se cache derrière (tristesse, colère, frustration…) Nommez chaque sentiment et donnez-lui de l’espace, reconnaissez-le et comprenez ce qu’il veut vous dire.

Enfin, n’oubliez pas qu’on vit en société, dans des groupes sociaux, et qu’on est obligé de prendre soin de soi, de se comprendre, de créer des environnements plus vivables, heureux et productifs.

Le changement fait partie de chacun. Avec de la volonté et de l’engagement, il est possible de créer une réalité plus empathique, une réalité dans laquelle on comprend que la maîtrise et la compréhension des émotions se traduisent par une qualité de vie.

Comment aider dans leur orientation et leur recherche d’emploi ?
Comment faciliter votre coaching et votre accompagnement ?