Bien cultiver son gazon en suivant des conseils en ligne

cultiver sa pelouse

Quand il est question d’acquisition ou de construction d’une habitation avec un large espace d’extérieur, il s’avère indispensable de penser à l’aménagement du jardin. Un jardin indique en effet un espace de jeu parfait pour les enfants. Pour les adultes, il s’agit d’un espace de détente par excellence. Avant de procéder à la mise en place du hamac ou de la table de jardin, il convient avant toute chose de semer son gazon. Mais quelles sont les étapes à suivre pour bien planter sa pelouse.

Trouver le moment idéal pour semer son gazon

Les meilleures saisons pour planter une pelouse sont en général le printemps ou l’automne. Le froid durant la période hivernale est en effet susceptible d’empêcher les graines de se développer convenablement. De même, la chaleur infernale durant la saison estivale risque de brûler et d’abimer les brins d’herbe. Pour éviter les mauvaises surprises, il convient de cultiver son gazon quand les températures sont adoucies. Toutefois, des exceptions existent lorsque les conditions climatiques le permettent. C’est parfois ce qui se passe dans certaines régions du monde où les étés et les hivers paraissent doux. Cliquez sur www.gazoneo.fr pour plus d’infos.

Si vous devez choisir entre le printemps et l’automne pour la plantation de ses gazons, l’essentiel serait de privilégier l’automne. Cette saison offre une multitude d’avantages. En automne, les mauvaises herbes ne risquent plus de polluer les gazons, vu que cette saison n’est pas favorable à leur croissance. Le sol sera aussi toujours humide en raison des pluies de l’automne qui sont de plus en plus fréquentes. Il sera en effet possible de faire des économies considérables en matière d’arrosage. De plus, le sol préserve encore de la chaleur même après le passage de l’été. Cela est idéal pour les plantes qui germeront efficacement dans les bonnes conditions. Au printemps, le sol a toutefois tendance à être raide et froid, ce qui rend les tâches plus ardues.

Il s’avère fondamental de tenir compte du temps entre la plantation des herbes et la période durant laquelle ce dernier sera bien installé. Si vous plantez l’herbe au printemps, il se pourrait qu’elle reste encore très fragile et pourra être agressé rapidement par la canicule de l’été. Le choix entre une végétalisation au printemps et en automne repose essentiellement sur la douceur de la température. Les professionnels préfèrent cependant semer le gazon pendant l’automne.

Établir un bon calendrier pour cultiver sa pelouse

Afin de bien planter sa pelouse dans les meilleures conditions, il convient de considérer un certain nombre de paramètres essentiels. Avant toute chose, il faut penser à l’organisation de son programme. Le projet de plantation des herbes doit être réalisé avec une bonne préparation. Il s’avère important dans ce cas de prendre des mesures de son jardin pour définir la partie à couvrir. Cette première étape va vous permettre de connaitre la quantité de semis que vous allez devoir acheter.

Il faut aussi prendre en considération de la variété de gazons à acquérir. Si vous envisagez de semer le vertugadin sur une surface destinée au sport, misez dans ce sens des gazons détentes et sports. Ce type de prairie est connu pour son caractère robuste.

Quelques gestes complémentaires à adopter

Faites des efforts complémentaires au niveau de l’entretien si vous avez besoin d’avoir de jolies plantations. Pour cela, choisissez des gazons ornement fins. Si vous avez du mal à sélectionner entre les deux, vous ferez mieux d’opter pour des pelouses agréments et détentes. Celle-ci associe quelques avantages qui proviennent des deux sortes de gazons cités précédemment.

Constituez un planning qui développe votre projet en détail. La durée de la préparation de la surface s’étalera généralement entre sept à quinze jours. Comptez également six mois entre le moment du repiquage et la première tonte. Accordez finalement deux mois de surveillance et de travail du sol pour avoir de jolis gazons.

Travailler le sol

Il faut nettoyer le terrain avant la plantation des gazons. Pour cela, retirez tous les éléments qui couvrent le sol : objets inutiles pouvant perturber les tâches, les jouets, les pierres, les branches, les meubles, etc.

L’opération ultérieure sert au labour de la terre. Cette dernière doit être retournée généralement d’une épaisseur de 15 à 20 cm. Cette tâche permet de détruire et d’enlever les mauvaises herbes. Passez la tondeuse à gazon si le sol est rempli d’herbes et végétations inutiles. Le fait de retourner la terre permet aussi de repérer et d’enlever les pierres en toute facilité.

Ensuite, laissez le terrain reposer durant de nombreuses semaines. Cette période de pause favorisera la transformation des plantes séchées au soleil pour devenir du compost biologique. Pour obtenir de bons résultats, ajoutez des engrais gazon ou du fumier à la terre. Incorporez-y de quelques composants nutritifs pour que le sol soit bien enrichi. Pour niveler le sol, utilisez un râteau et un rouleau. Cette opération permet aussi de supprimer les mottes de terre.

Conseils pour bien préparer sa valise
Astuces pour se débarrasser des cheveux dans la machine à laver